Surgissement d’un Moduloform dans un logement social des années 50

Reconstitution du surgissement d'un Moduloform dans un salon des années 50.
Atelier de l'Office Public de l'Habitat, Ivry-sur-Seine, 2014.

C'est au Salon des Arts Ménagers de l'année 1948 que le Consortium expose pour la première fois en France les Moduloform domestiques.

Moduloform, Moduloform... Moduloformidable!

Le Moduloform devient la première œuvre d'art enfin accessible à tous. Réunissant à lui-seul tous les perfectionnements techniques et conceptuels de l'Art le plus avant-gardiste, le Moduloform est la marque de prestige dont chaque foyer rêve de s'enorgueillir.

En Formica, le Moduloform habite les cuisines. En skaï, il trône dans le salon. Carrelé, il illumine les salles de bains. Vinyle, linoléum, tous les revêtements lui conviennent.

Vue du stand du Consortium sous la nef centrale du Grand Palais, Salon des Arts Ménagers 1948

Extrait du catalogue du Salon des Arts Ménagers 1948, Laboratoire du slogan moderne

Le Moduloform remporte immédiatement un vif succès auprès du public. Le stand du Consortium est littéralement pris d'assaut, les commandes de Moduloform explosent. Heureusement, grâce à ses procédés modernes de fabrication, le Consortium sait répondre à toutes les demandes.

Et l'on retrouve bientôt un Moduloform dans chaque foyer moderne

A l'occasion de la Nuit Blanche d'Ivry 2014, soixante-six ans après cet événement fondateur, le département d'implantation In Situ et In Temporibus du Consortium a reconstitué l'apparition du Moduloform dans un salon des années 50.

Comme de nombreux autres produits novateurs, le Moduloform a su se démocratiser pour révolutionner la modernité.