Flash-expositions : l’urgence de l’Art

Le NeoConsortium a le plaisir de partager ces quelques images de la flash-exposition rétrospective qui a eu lieu au Havre de 10h30 à 11h30 le jeudi 21 Septembre 2017.

En proposant des flash-expositions qui ne durent pas plus d'une heure, le NeoConsortium invente un futur plus rapide pour des esthètes agiles et connectés.
Be ready!Yves Marcel, Institut du présent au futur

Département de la Gymnastique Productive

La complexité et les spécificités du Moduloform donnent lieu à une recherche et une innovation constante. Entre 1882 et 1914, les équipes de recherche du NeoConsortium se sont intéressées aux possibilités de la Gymnastique Productive, qui permettait une approche sensible du Moduloform.  La Gymnastique Productive a depuis évolué vers de nouvelles formes. A l’occasion du tricentenaire, le service d’Optimisation Poétique a voulu rendre hommage à ces pionniers sans lesquels le Modulofom ne serait pas devenu ce qu’il est.

En s’impliquant corporellement, les chercheurs du service de Gymnastique Productive nous rappellent que l’investissement personnel est l’une des 33 valeurs fondamentales du Consortium.
A ce titre, ils méritent notre respect et doivent demeurer une source d’inspiration pour nous tous au NeoConsortium.
Jérôme Constant, responsable des moyens humains

Lois de Mendel appliquées au croisement entre le lapin et le petit pois

Vers 1850, Gregor Mendel établit les trois principes de l’hérédité à la suite d’expériences de croisements de variétés de pois.

Cent cinquante ans plus tard, dans le cadre de sa recherche fondamentale, l’unité de cuniculiculture du laboratoire de recherche artistique In Vivo du NeoConsortium a prolongé les travaux de Mendel en étudiant le croisement de petits pois (Pisum sativum) avec des lapins (Oryctolagus cuniculus).

Lois de Mendel appliquées à la production de Moduloform F1

A la première génération, pas de surprise : nous n'obtenons que des lapins. Conformément aux lois établies par Mendel, le caractère "lapin" domine le caractère "pois". Mais, dès la seconde génération, nos prévisions se vérifient, et l'on obtient des hybrides particulièrement intéressants, notamment des Moduloform.D. Johanne Germain, expert en pois

Vérification colorimétrique de l'hybride lapin x pois

Hydratation de l'hybride

Oxygénation du Moduloform F1

Les chercheurs de l’unité de cuniculiculture ont aussi tenté le croisement de lapins et de carottes, afin d’obtenir une belle coloration orange. Malheureusement, ces recherches n’ont jamais pu être menées à leur terme.

Conservatoire des Constructions évanescentes

Annonciation de San Marco

Peinte par Fra Angelico vers 1437 L'Annonciation de San Marco a été réalisée à fresque sur un des murs du couvent. En 1441, à la suite d’une intervention d’un poète initié à l’art des vers géométriques, un Moduloform subtil apparait au centre de la fresque. Un des moines du couvent, témoin d’une manifestation de l’œuvre en recueille une émanation partielle et diffuse. Conservée en atmosphère protégée, elle est ici reconstituée grâce aux technologies développées par le Conservatoire des Constructions Evanescentes du NeoConsortium

Réactualisation des formes animales

Les formes des animaux, en particulier celles des mammifères, sont maintenant bien connues, très peu ont été découvertes au XXIème siècle. L’évolution naturelle des formes est très lente. Or, l’esthète contemporain, fortement sollicité par ailleurs, attend un renouvellement permanent de son environnement visuel.

L’unité d’étude morphogénèse/mammifère travaille sur la réactualisation des formes des mammifères en vue de les faire entrer dans la modernité. Elle présente ici ses travaux en cours qui portent sur la souris commune (Mus (Mus) musculus).

Nous obtenons des résultats spectaculaires sur les souris. Demain, nous pourrons modifier la forme de n’importe quelle espèce de mammifère. Pour l’instant, quelques détails, comme les moustaches ou la queue nous résistent encore, mais nos recherches pour les escamoter se poursuivent. D. Edith Saturnin, chargée de recherche sur les petits mammifères, Laboratoire de Recherche Artistique In Vivo

  • Réactualiser les formes animales

Production d’agrumes d’art par transgénèse

Après des années d’expérimentations acharnées, nous sommes enfin parvenus à faire produire des Moduloform du bon calibre à un oranger en pot par introduction d’un transgène. *D. Gérard Laurent, directeur de l’unité génie génétique du Laboratoire de Recherche Artistique In Vivo

Symbole de pouvoir, auparavant réservé à une élite, l’orange (Citrus Sinensis) a depuis perdu son statut de fruit de luxe. Le NeoConsortium se propose d’écrire une nouvelle page dans l’histoire de cet agrume, en restaurant son caractère de fruit d’exception : chaque orange devient une œuvre d’art unique.

Les perspectives économiques d’une telle découverte restent difficilement quantifiables et l’on peut raisonnablement envisager qu’elles donneront lieu à une révolution tant artistique que fruitière et maraichère.

Nous sommes très honorés que des milliers de producteurs d’oranges en Espagne, Floride, Brésil et Afrique du Sud, se préparent à convertir leur plantation d’orange de table en plantation d’agrume d’art à forte valeur ajoutée.

* Le détail des travaux menés est couvert par le secret industriel (brevet en cours).

Molitor 3ème tentative de bleu

Lors de l’exposition Under the Wave organisée au sein du prestigieux hôtel Molitor (groupe Accor), point de ralliement pour la communauté artistique et culturelle, le Bureau des Polygones du NeoConsortium, en association avec le Département de Gestion des Ressources Poétiques, a eu l’honneur et l’avantage de présenter un Moduloform bleu piscine dans le bassin d'hiver.

Cette exposition a remporté un vif succès! Il était temps que Molitor devienne cet espace privilégié, cet écrin raffiné, dans lequel notre Moduloform peut révéler toute sa richesse. Ses facettes bleutées y jouent avec les reflets du bassin d'hiver pour le plus grand plaisir d'une clientèle choisie.
Alain Alain, attaché aux figures rhétoriques

Molitor est le lieu où tout arrive

L'implantation des Moduloform dans le bassin couvert de la piscine Molitor est un des épisodes héroïques de notre histoire. Le mystère qui l'entoure a alimenté de nombreuses rumeurs. Aujourd'hui encore, il demeure difficile de démêler le vrai du faux. Dans le cadre des chroniques du tricentenaire, le Consortium ouvre ses archives sur une énigme qui a fait couler beaucoup d'encre : la disparition du Moduloform du bassin d'hiver.

Migration des Moduloform vitreux

C'est en 1290, lors d'une intervention d’un maitre verrier initié à l’art des polygones subtils dans la cathédrale de Sienne que les premiers Moduloform vitreux sont apparus.
S'émancipant progressivement de leur matrice, ces supports matériels narratifs sont devenus autonomes et itinérants. Durant des siècles, ils ont suivi les chemins des grands pèlerinages chrétiens.
Leur migration achevée, ils se rassemblent en silence sous la voute des cathédrales.
Celui que nous présentons ici a été observé en Juin 2016 à la Chapelle Saint-Sauveur d'Issy-les-Moulineaux. Il évoque les femmes de Jérusalem.

Ce story-telling a été produit par le Bureau de l’Enchantement Vertical en collaboration avec le Département des Narrations Plastiques et Religieuses du NeoConsortium.